Volontariat de l’animation : nos propositions

Face à la crise, les vacances sont souvent un des premiers sacrifices opérés. Aujourd’hui, plus de trois millions d’enfants et d’adolescents ne partent pas en vacances. Or, les vacances sont un droit fondamental et représentent un temps de pause et d’émancipation indispensable.

Pour que le plus grand nombre puisse exercer ce droit, préservons les organismes associatifs en créant un véritable statut du volontariat de l’animation.

Les animateurs qui encadrent nos colonies de vacances ont besoin d’un statut adapté. Limité dans le temps, prévoyant une formation, pratique et civique, et une participation pleine et entière des animateurs dans le projet éducatif du séjour, le statut de volontariat de l’animation permettrait de sécuriser le modèle économique des colonies de vacances tout en renforçant la dimension civique de cette période de la vie volontairement consacrée à l’éducation de plus jeunes que soi.

Aujourd’hui, il nous faut passer du concept à la proposition concrète et détaillée.

Télécharger nos 9 propositions, qui forment une base de discussion, de débat, d’échange.