Une Semaine de l’éducation dédiée au numérique

Notre dernier numéro des Idées en mouvement (n°230 – hiver 2016) revient très largement sur la première édition de la Semaine de l’éducation – Paris education week qui s’est tenue à Paris en novembre dernier. Il met en lumière des acteurs de tous horizons – fédérations de la Ligue de l’enseignement, youtubeurs, scientifiques, volontaires en service civique, enseignants… – qui s’appuient sur le numérique pour faire vivre leurs initiatives et projets éducatifs.

A lire :

Page 4 : « L’Intergénérationnel 2.0 » avec la Ligue de l’enseignement de Meurthe-et-Moselle qui a lancé à l’automne 2016 « Intergénér’actions 2.0, pour permettre à des personnes âgées de partager leurs souvenirs et leurs « astuces de grand-mère ».

Page 5 : « Plus qu’un gadget, la robotique est au service de tous les apprentissages » selon Adrien Payet de la Ligue de l’enseignement de la Nièvre qui a inauguré, en septembre 2016, le CRREP, un centre de ressources pionner qui accompagne les acteurs éducatifs dans des activités autour de la robotique et des drones.

Page 6 : « Tout terrain, l’appli pour les sportifs et les autres… » lancée par l’Ufolep qui souhaite favoriser la rencontre entre sportifs au travers de rendez-vous multisports, mais également inciter les non-pratiquants à débuter ou reprendre une activité physique.

Page 6 : « Des volontaires qui créent le D-Clic » au sein de la Ligue de l’enseignement d’Ille-et-Vilaine pour favoriser les projets entre associations.

Page 7 : portait de Camille Pétron, volontaire en service civique à la Ligue de l’enseignement de Mayenne pour qui la lutte contre l’exclusion constitue le fil rouge de son engagement.

Page 7 : portrait de Julien Boyer qui a effectué une mission de service civique au sein de la Ligue de l’enseignement d’Indre-et-Loire dans le cadre des D-Clics numériques.

Page 8 : « Intéresser les jeunes à la chose publique » avec la chaîne Youtube Accropolis, dédiée aux analyses et commentaires de la vie politique, les questions au gouvernement et toutes les actions liées au débat public.

Page 8 : « Les inégalités sont liées aux usages réels » d’après Muy Cheng Peich, directrice de l’éducation, des contenus et de la formation au sein de l’association Bibliothèques sans frontières.

Page 9 : « Du consommateur au citoyen créateur » avec l’entreprise Tralalere, spécialisée dans le développement de contenus numériques éducatifs.

Page 10 : « La citoyenneté à l’ère numérique » : présentation de la démarche entreprise par la Ligue de l’enseignement pour organiser une conférence de consensus sur le numérique éducatif qui s’est tenue au Salon Educatec-Educatice en novembre dernier.

Page 11 : « La créativité des enseignants est sous-exploitée ! » d’après Joëlle Lefort, institutrice qui a mené au sein de sa classe de CM2 REP+ de Creil des projets innovants en misant sur le potentiel de chaque enfant.

Page 12 : « Les youtubeurs, de nouveaux pédagogues ? » : passionnés par la découverte et la transmission, ces vidéastes conçoivent et publient des vidéos en ligne à visée éducative ou pédagogique.
Intégralité des IEM 230