Une nouvelle ambition pour l’éducation prioritaire ?

Onnions_063Cloisonnée, centrée essentiellement sur une réorganisation interne de l’école, la politique d’éducation prioritaire a superposé les dispositifs et traité la problématique pédagogique déconnectée de celle de la mixité. Repenser ces questions est aujourd’hui un chantier indispensable pour le mouvement d’éducation populaire que nous sommes. Lire l’édito.

« La politique d’éducation prioritaire est devenue une façon de contenir les dérives »
L’école publique met en place des mécanismes ségrégatifs qui, au-delà d’angoisser les parents, entraînent un accroissement des inégalités. Pour Agnès van Zanten, en 30 ans, la politique d’éducation prioritaire n’a pas permis de faire évoluer le niveau des établissements concernés. Lire l’entretien.

La diversité comme test de l’éducation prioritaire, et l’éducation prioritaire comme test de l’école
Depuis l’avènement du programme PISA en 2000, les difficultés des élèves des couches populaires sont lues comme des difficultés du système scolaire lui-même. Pour Françoise Lorcerie, la question de la diversité est intimement liée
à cette contre-performance. Lire l’article.

« La confrontation à la nouveauté transforme les enfants »
Ahcène Yazid est directeur du centre Marceau de la Ligue à Batz-sur-Mer (44). Depuis 2001, il accueille des classes de découvertes. Un espace-temps idéal, selon lui, pour travailler les questions de diversité et de mixité, à condition que les adultes soient partie prenante. Lire l’interview.

L’expérience de la liberté
Depuis une trentaine d’années, dans le sud de la Haute-Marne, la Maison de Courcelles accueille classes de découvertes, séjours et stages. Et met en avant une pédagogie alternative. Lire l’article.

Le partenariat parents-école : « nécessité », inégalités, impasses
Depuis les années 1980, un nouveau type de rapport entre les parents et les établissements des quartiers populaires s’est développé à l’initiative et sous le contrôle de l’école. Mais pour Pierre Périer, cela ne suffit pas à inverser le constat récurrent d’une participation très inégale des parents. Lire l’article.

Faire tomber les barrières entre les parents et l’école
Chaque année, dans le quartier sensible d’Étouvie à Amiens, « l’Usep Étouvie, Tu vis sport » organise une
grande fête du sport réunissant enfants et parents. Une manière de nouer des liens conviviaux en dehors
du contexte scolaire et de rendre le contact entre parents et école plus serein. Lire l’article.

« On ne construit pas une action tout seul »
Le quartier du Neuhof à Strasbourg est connu surtout pour défrayer la chronique. Depuis près de 10 ans, la Ligue de l’enseignement du Bas-Rhin y pilote un dispositif Clas (Contrat local d’accompagnement à la scolarité). Pour Laurent Soldner, responsable Éducation et Réussite scolaire à la fédération, la pérennité du Clas s’explique par les partenariats solides noués avec les différents acteurs publics. Lire l’interview.

Quand « l’autrement » doit devenir l’ordinaire, pédagogie en éducation prioritaire… et ailleurs
On dit souvent que, dans les établissements en éducation prioritaire, on ne peut pas enseigner comme ailleurs, on doit travailler « autrement ». Mais qu’est-ce que cela signifie ? Lire l’article de Jean-Michel Zakhartchouk.

Élargir le champ des possibles
En Haute-Garonne, la Ligue de l’enseignement anime des ateliers journalisme avec des collégiens en décrochage scolaire. Une activité développée dans le cadre des ateliers-relais et qui vise à remobiliser les élèves. Lire l’article.

« Redonner du sens aux apprentissages »
Professeur de français en banlieue parisienne, Dorothée Cuny a mis l’innovation pédagogique au coeur de sa réflexion et de sa pratique. Professeur d’appui dans un collège en Rep +, elle est aussi chargée de l’enseignement et
de la coordination d’un atelier-relais pour des élèves de 6e/5e. Des expériences perméables les unes aux autres. Lire le portrait.

« Il faut expérimenter »
Auparavant enseignante en lycée professionnel, aujourd’hui principale d’un collège classé RRS, Claire Fayolle a passé toute sa carrière dans l’enseignement prioritaire à Lyon. Elle nous parle de son engagement et des défis à relever
au quotidien. Lire le portrait.

Télécharger le dossier dans son intégralité.