Programme et intervenants du Congrès

Télécharger le programme complet

La Ligue, mouvement associatif et la démocratie (jeudi 23 juin, 14-17h)Logo congrès Strasbourg-DEF

Michael Foessel 

Philosophe, titulaire de la chaire de philosophie à l’école Polytechnique, où il succède à Alain Finkielkraut en 2013, membre du comité de direction de la revue Esprit. Spécialiste reconnu de Kant et de Ricoeur, il a publié plusieurs ouvrages de philosophie politique, notamment La privation de l’intime (2008), et État de vigilance. Critique de la banalité sécuritaire en (2010). Son dernier ouvrage, Le Temps de la consolation est paru aux éditions Seuil en 2015. Dans cet ouvrage, l’auteur analyse notre époque, « temps de la consolation », marqué par la perte des modèles communautaires, rationnels, politiques et amoureux qui justifiaient l’existence face au pire. « Repenser la consolation, c’est éviter le double écueil de la restauration de ces anciens modèles et du renoncement mélancolique au sens ».

Itw « La sécurité doit être le préalable de la démocratie pas son horizon » (Les Inrocks 2010)
Table ronde « Démocratie, éthique, nouvelle République » à l’Université de Rentrée du Modem 2014
« Désir de constitution » chronique parue dans Libération (2014)
Portrait du philosophe
 L’ordinaire de la démocratie (2009), article publié dans les Cahiers Philosophiques sur les lieux de la démocratie et les liens entre reconnaissance intime et reconnaissance sociale

Guillaume Duval

Rédacteur en chef d’Alternatives économiques et auteur de Made in Germany. Le modèle allemand au-delà des mythes (2013), La France ne sera jamais plus une grande puissance. Tant mieux ! (2015). Ses ouvrages et la revue  qu’il dirige s’attachent à déconstruire les bienfaits supposés des politiques d’austérité et des paradigmes néolibéraux dominants, et appellent à replacer la société civile au coeur des processus de décision.

Le site internet d’Alternatives Économiques
Itw « Marre de cette Europe là? Moi aussi… »
Itw vidéo pour la sortie de son livre « La France ne sera jamais plus une grande puissance »
Vidéos interventions de Guillaume Duval

Muy-Cheng Peich
Docteur en sciences cognitives, responsable du pole éducation numérique à Bibliothèque sans frontières, une ONG française crée en 2007 et présidée par Patrick Weil, qui agit pour l’accès à l’information et à l’éducation et la promotion des cultures locales à travers la création, l’appui et le développement des bibliothèques physiques et virtuelles.

Le site internet de Bibliothèques sans frontières
Intervention dans la table ronde « Savoirs en questions, questionnement du savoir »

Frédéric Sawicki

Professeur en science politique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste en sociologie des organisations et des mobilisations politiques, du militantisme, de l’action publique locale et de l’étude des partis politiques, notamment du parti socialiste français, auquel il consacre, avec Rémi Lefebvre, l’ouvrage La société des socialistes. le PS aujourd’hui en 2006. Il est également fondateur et rédacteur en chef de la revue trimestrielle Politix.
Il a publié récemment « Partis politiques et mouvements sociaux : des interdépendances aux interactions et retour…» dans l’ouvrage collectif Voix de la rue ou voie des urnes ? Mouvements sociaux et partis politiques dirigé par Simon Luck et Stéphanie Dechezelles.

Présentation sur le site du CNRS
Débat sur France Culture « Mythologies économiques et mystifications politiques »
« Partis politiques et mouvements sociaux »  (2011)

Yannick Blanc
Ancien préfet, actuellement Haut Commissaire adjoint à l’engagement civique et auteur de l’essai Après le Léviathan – L’Etat dans la Grande Transition (2016). Président de la Fonda, un think tank associatif qui a pour objet de comprendre et valoriser le fait associatif et sa contribution à la construction d’une société décloisonnée et respectueuse de l’initiative citoyenne.

Portrait de Yannick Blanc
Sur son ouvrage Après le Léviathan
Itw sur la communauté d’action, la forme associative et la laïcité « La communauté d’action, une forme émergente de la vie démocratique »

« Les partis politiques n’ont plus ni projet, ni programme, ils ne se différencient plus les uns des autres que par des postures symboliques très éloignées des besoins de l’action. C’est le rôle des associations et des organisations de la société civile en général que de donner un vocabulaire, un langage, une visibilité aux communautés d’action. Elles peuvent construire et partager des stratégies pour l’avenir. Le renouveau de la vitalité démocratique viendra de là. »

La Ligue, mouvement d’idées et la laïcité (vendredi 24 juin, 9h30-12h30)

Christine Lazerges

Professeur de droit privé et sciences criminelles à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, députée de l’Hérault de 1997 à 2002, Présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH). Elle a écrit ou collaboré à de nombreux ouvrages sur le droit pénal et la politique criminelle, parmi lesquels La Frénésie sécuritaire. Retour à l’ordre et nouveau contrôle social (2008) sous la direction de Laurent Muchielli, qui analyse la transformation des politiques pénales depuis la fin des années 90 et le tournant sécuritaire qui a estompé les clivages gauche/droite au nom de la « lutte contre l’insécurité ». Sa contribution à cet ouvrage concerne le droit des mineurs, question sur laquelle elle co-dirige en 2014 l’ouvrage La Minorité à contresens.

Itv sur la laïcité : « Recourir à la loi à chaque nouveau problème est une fuite en avant »
Colloque « Laïcité : cohésion nationale et diversité des convictions ». Table-ronde « La laïcité, outil du vivre ensemble » avec Jean-Louis Bianco, Christine Lazerges, Jean Baubérot, Samuel Grzybowski
Interview sur les lois anti-terroristes

Edwy Plenel

Journaliste, fondateur et directeur de la publication du site Mediapart, Edwy Plenel a dirigé le journal Le Monde de 1996 à 2004. Parmi ses publications récentes, Pour les musulmans (2014) dénonciation de l’islamophobie et du repli sur soi qui menace la société française. Son dernier ouvrage Dire nous. Contre les peurs et les haines, nos causes communes paraît en 2016.

Articles d’Edwy Plenel dans Mediapart
« La laïcité à l’épreuve des préjugés », conférence-débat donnée par Edwy Plenel
 Sur France Culture, « Dire nous est-ce résister ? »
 Intervention au colloque Laïcité de la Ligue en 2016 

Patrick Weil

Historien spécialiste des questions d’immigration et de citoyenneté. En 2003, il est membre de la commission Stasi chargée par Jacques Chirac d’étudier l’évolution de « l’application du principe de laïcité dans la république ». En 2006, il fonde Bibliothèques Sans Frontières (BSF) devenue depuis l’une des principales ONG de développement par la culture et la connaissance dans le monde. Son dernier ouvrage Le sens de la République (Grasset).

Son site
« Il y a en France une cohésion sociale qui s’ignore »

Mathieu Cahn

Adjoint au maire de Strasbourg en charge (entre autres) de l’animation urbaine, de la politique jeunesse, du soutien à la vie associative et à l’éducation populaire, de la lutte contre les discriminations, Mathieu Cahn est également vice-président vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg en charge de la politique de la ville et du renouvellement urbain, et conseiller départemental du Bas-Rhin. Il a été élu président de l’Anacej (Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes) en 2014.

Itv « Les jeunes sont desespérés par l’offre politique »
Débat : la laïcité, une valeur à redéfinir pour la traduire en actes

Jean-Pierre Fournier

Enseignant, coordonnateur d’un Réseau d’éducation prioritaire (REP) à Paris et membre du collectif Réseau éducation sans frontières ( RESF) au sein duquel il défend les droits des mineurs scolarisés sans-papiers. Il est également militant du CRAP-Cahiers pédagogiques et du collectif « Question de classe(s) ».

Le site internet de RESF
RESF : une forme originale de critique de la xénophobie

La Ligue, mouvement d’éducation population et l’éducation (vendredi 24 juin, 14-17h)

François Taddéi

Biologiste et directeur du Centre de Recherche Interdisciplinaires ( CRI ) de Paris, il concentre désormais ses recherches sur l’innovation dans l’éducation et la formation, promeut une science citoyenne, et propose que les systèmes éducatifs s’inspirent de la «culture du questionnement». Il est l’auteur de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales telles que Nature, PNAS, PLoS ou Science4. Participant à différents groupes de travail sur l’avenir de la recherche et de l’enseignement supérieur, il a notamment contribué à «France 2025» (Diagnostic stratégique : dix défis pour la France), aux réflexions de la Commission européenne sur le rôle de la créativité dans l’éducation, à l’élaboration de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur et au conseil d’orientation stratégique de France Universités Numériques.

Cahiers pédagogiques : Inventer une nouvelle maïeutique pour apprendre à apprendre

  1. Taddei expose ses propositions pour un nouveau système éducatif laissant une plus grande part à la créativité, et compare le système éducatif français aux systèmes scandinaves. Il donne des pistes pour une formation des enseignants plus axée sur les outils et pratiques numériques.

Créativité, construction collective de connaissances, adaptabilité : vers une société autodidacte ? Compte rendu du rapport réalisé par F Taddéi pour l’OCDE (2009)
Conférence vidéo TEDX Pour un nouveau modèle d’éducation (2010)
Conférence vidéo : apprendre au XXIè siècle (2012)

Xavier Roegiers

Ingénieur et docteur en sciences de l’éducation, il enseigne à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve en Belgique. Expert pour l’UNESCO, l’UNICEF, l’OIF, et d’autres organismes multilatéraux, il accompagne les réformes des programmes et pratiques éducatives dans de nombreux pays, que ce soit pour le primaire, le secondaire, le technique et le professionnel, le supérieur. Il écrit sur les approches par compétences et les modes d’évaluation dans les systèmes éducatifs.

Exposé vidéo des approches par compétences
Vidéo partie 2
Parcours de Xavier Roegiers

François de Singly

Spécialisé en sociologie de la famille et du couple, de l’éducation, des transformations du lien social ainsi que des rapports de genre. Il est professeur à l’Université Paris Descartes, chercheur au Centre de Recherche sur les Liens Sociaux au CNRS et membre du Haut Conseil de la Famille. Ses travaux s’inscrivent dans la perspective théorique de la « «sociologie de l’individu relationnel ». Parmi ses publications : Sociologie de la famille contemporaine (2014, 5e édition), Les Adonaissants (2006),  Comment aider l’enfant à devenir lui même (2009). Son ouvrage Le soi, le couple et la famille, et Libres ensemble viennent d’être réedités . Il a rédigé, avec Vanessa Wisnia-Weill, un rapport remis au Président de la République, en 2015, « Pour une développement complet de l’enfant et de l’adolescent ».

Rapport de la Commission enfance et adolescence présidée par F. de Singly. Pour un développement complet de l’enfant et de l’adolescent (2015)
Avons-nous besoin d’une politique globale de l’enfance? dans Rue des écoles sur France Culture (2015)

Faut-il considérer l’enfance comme une question globale et l’école comme une partie de ce sujet ? Retourner notre perspective, c’est-à-dire ne plus voir l’école comme un tout dont les enfants font partie, mais la vie des enfants et adolescents comme un ensemble dont l’école est une des composantes ?

La coéducation : pourquoi, comment ? Fiche-ressources gouvernementale sur les relations parents-enseignants
« Familles et école» écrit avec Léon Bernier pour la revue Lien social et politiques (1996)

Roseline Ndiaye
Enseignante de SVT depuis 23 ans, après avoir été ingénieure en informatique, enseigne dans deux collèges à Paris, après de nombreuses années en banlieue parisienne. Présidente du CRAP-Cahiers pédagogiques (Cercle de Recherche et d’Action Pédagogiques), qui milite pour contribuer à l’évolution de l’enseignement et de la formation pour une société démocratique, et dont les adhérents sont des acteurs du monde éducatif, de la maternelle à l’université.

Cahiers Pédagogiques : Présentation du CRAP
Itv : Comment j’ai mis le socle commun en place
Le site internet de Roseline NDiaye

Ange Ansour
Traductrice au Ministère des Affaires étrangères, Ange Ansour a exercé également comme professeur des écoles à Bagneux (92). Elle a conduit des projets d’éducation par la recherche dans sa classe. L’idée est de s’inspirer des méthodes et éthique de la démarche scientifique pour construire les apprentissages scolaires.Elle collabore avec François Taddei, chercheur en biologie et directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires, pour modéliser cette approche éducative. Ensemble, ils créent Les Savanturiers – École de la Recherche dont Ange Ansour prend la direction en septembre 2013. Ce dispositif a une triple vocation : mise en œuvre de projets d’éducation par la recherche dans les classes avec des mentors scientifiques, la formation des enseignants et la recherche en éducation.

Le site des Savanturiers
Présentation par Ange Ansour de ce dispositif pédagogique.