Vie associative/Economie sociale et solidaire

La Ligue de l’enseignement est, peut-être avant tout, une confédération de 30 000 associations locales, réunies au sein de 102 fédérations départementales. Cet héritage, construit en près de 150 ans, rend mal compte des profondes transformations qu’ont connues les associations dans les 40 dernières années.

Croissance forte du nombre d’associations (on passe de 450 000 associations dans les années 80 à 1,3 million aujourd’hui) et de la surface budgétaire du secteur (70 milliards d’euros, soit 3 ,5 % du PIB), professionnalisation d’une frange des associations (180 000 associations salarient 1,8 million de personnes soit 5 % de l’emploi salarié en France), installation de l’association dans un rôle d’intervenant dans des politiques publiques d’autant plus précises qu’elles sont décentralisées, concurrence entre associations pour la recherche de financements comme pour le recrutement de bénévoles… Enfin, l’évolution du rapport-même à l’engagement n’est pas la moindre des évolutions pour une institution associative comme la nôtre construite sur une base idéologique forte.

La Ligue de l’enseignement est, en effet, traversée par cette nouvelle donne. Se doter des moyens de l’analyser, de construire une conception actualisée et partagée du rôle des associations dans la société est une impérieuse nécessité si nous ne voulons pas voir nos effectifs baisser et notre audience réduite. C’est tout l’enjeu de notre travail sur la « vie associative ».

Contact : jchauvin [at] laligue [dot] org

Chiffres clés

  • Plus de 1,6 million d’adhérents
  • 30 000 associations
  • 23 840 communes concernées
  • 500 000 bénévoles

Collectifs et partenariats

● La direction des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative.
● La CPCA (Conférence permanente des coordinations associatives) : participation aux instances, pilotage des travaux relatifs à l’engagement, animation des travaux de la CPCA autour de l’Année européenne du volontariat et du bénévolat, participation aux groupes de travail sur le financement, les relations contractuelles ou encore la gouvernance associative).
● Les CRESS (chambres régionales de l’économie sociale et solidaire).
● Le CEGES (Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l’économie sociale).
● La Ligue de l’enseignement est également impliquée au sein du nouveau Haut Conseil à la vie associative (HCVA), qui remplace le Conseil national à la vie associative (CNVA) et doit assurer, auprès du Premier ministre, une fonction d’expertise sur la vie associative.
● Enfin, le centre confédéral est membre du conseil consultatif du Fonds de développement de la vie associative (ex-CDVA) et membre du bureau du FONJEP (Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire).