Environnement et développement durable

Le label Citoyenneté-Environnement-Développement durable (CED) a été créé à l’initiative de la Ligue de l’enseignement. Reconnu par l’Etat, il est décerné aux centres d’accueil des classes de découvertes, gérés par les fédérations départementales de la Ligue de l’enseignement.

Pour obtenir le label CED, le centre doit être ouvert plus de 6 mois par an, la gestion de sa structure conforme à la démarche CED (énergie renouvelable, tri des déchets, gestion durable du bâtiment…) et le tissu local doit être impliqué dans le processus aussi bien la population que les fournisseurs.
Aujourd’hui, le réseau de la Ligue de l’enseignement compte 40 centres labélisés. Le label CED est donné pour 3 ans mais les centres sont contrôlés tout au long de l’année.

Un centre labellisé CED accueille principalement des classes de découverte mais il peut également proposer ses animations lors des séjours pour enfants et adolescents. L’éducation à l’environnement s’apprend de multiples façons : par le tri des déchets, par le travail sur l’eau, sa qualité, les systèmes d’épuration, par l’influence de la météo sur le paysage ou encore par l’éducation au goût (choix des légumes au marché, découverte des plantes aromatiques, travail sur l’équilibre des menus).

Parallèlement, le centre CED développe une gestion la plus propre et la plus durable possible : équipement des ampoules, robinets d’eau économiques, sensibilisation des équipes en cuisine, du personnel de service, gestion raisonnable des véhicules. Il existe une cohérence entre les animations et la propre gestion d’un centre CED.

Une expérimentation est en cours pour labelliser les accueils de loisirs. Si la gestion durable du bâtiment est plus difficile à maitriser, les locaux sont souvent partagés notamment avec des écoles, les démarches éco-citoyennes sont, elles, fortement développées.

Partenariats