La culture est-elle un secteur économique comme un autre ?

iem219Qui n’a pas déjà entendu que la culture coûtait cher, trop cher ? Pour tordre le coup à cette idée reçue – et mal venue en période de crise –, les ministères de l’Économie et de la Culture ont publié un rapport conjoint sur « l’apport de la culture à l’économie en France ». À grand renfort de chiffres, cette étude souligne que la culture équivaut à 3,2 % du PIB, qu’elle contribue donc sept fois plus au PIB français que l’industrie automobile, que les seules entreprises culturelles emploient quelque 670 000 personnes. Bref, en un mot : la culture rapporte. Quelle est la pertinence d’une telle étude ?
Lire l’édito.

Enjeux
« Légitimer la culture par l’économie est un risque »
Un rapport conjoint des ministères de l’Économie et de la Culture mesure précisément la contribution directe de la culture dans le PIB. Pour l’économiste Françoise Benhamou, cette étude est précieuse mais elle comporte des limites et l’argumentaire qui en découle peut constituer un piège pour un secteur dont l’apport n’est pas toujours quantifiable. Lire l’interview et le résumé du rapport L’apport de la culture à l’économie en France.

Phénomène
Le crowdfunding est-il une chance pour la culture ?
Les plateformes de financement participatif 1 annoncent une nouvelle ère dans les rapports entre artistes et publics. Qu’il soit l’avenir ou un simple effet de mode, le crowdfunding nous oblige à repenser l’ensemble des logiques et principes de la culture. Extraits d’une étude sur le sujet de l’association Forum d’Avignon. Lire l’article.

Polémique
Quelle place pour les amateurs ?
Depuis 35 ans, les pratiques artistiques et culturelles en amateur se sont considérablement développées puisqu’un Français sur deux pratique au cours de sa vie un art en amateur. Aujourd’hui, il est nécessaire d’organiser non seulement la sécurisation de la pratique mais aussi de réguler les points de frottement entre amateurs et professionnels, au bénéfice de tous. Lire l’article.

Tribune
Intermittents : un régime à la croisée des chemins
Le 21 mars dernier, les « partenaires sociaux » ont signé un nouvel accord sur l’assurance-chômage. Une fois de plus, les règles spécifiques d’indemnisation des intermittents du spectacle ont été montrées du doigt. Si leur régime est maintenu, les conditions ont été largement durcies. Lire l’article et la fiche de lecture sur Les Intermittents du spectacle : enjeux d’un siècle de luttes.

Expériences
Cinéligue : un équilibre fragile, mais une conviction intacte
Faute de rentabilité possible, les zones rurales reculées n’attirent pas les exploitants de cinéma privés. Cinéligue Nord – Pas-de-Calais propose un cinéma itinérant et diverses animations aux publics les plus éloignés des offres culturelles. Une activité plébiscitée par les communes, les enseignants et les centres de loisirs mais… non rentable. Lire l’article.

La danse professionnelle à portée de tous
Festival de danse professionnelle à la programmation exigeante, Danse au fil d’avril est aussi une manifestation conçue pour favoriser l’accès de tous les publics à des spectacles de haut niveau. Lire l’article.

Théâtre amateur, théâtre du lien social
La pratique du théâtre en amateur ne se réduit pas à un simple loisir. Elle est pratique artistique à part entière, créatrice de lien social et d’animation des territoires. Lire l’article.

Télécharger le dossier dans son intégralité