La citoyenneté européenne sera sociale, ou ne sera pas !

La construction européenne autour de la seule dimension écono­mique et monétaire révèle crûment son absence de réalité en temps de crise.

Par Jean-Marc Roirant, secrétaire général de la Ligue de l’enseignement (France), Raffaella Bolini, membre de la direction nationale de l’Arci, association de promotion sociale (Italie), Cristian Pirvulescu, Président de Pro Democracia (Roumanie) et Jan Robert Suesser, membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (France)

La crise que traverse la construction de l’Union européenne amène à s’interroger sur la notion de citoyenneté. L’histoire de l’Europe depuis deux siècles nous enseigne que nous construisons et exerçons chacun notre citoyenneté comme un tout avec ses trois dimensions : ­démocratique (avec la façon dont on est écouté et entendu), économique (l’emploi surtout) et sociale (avec les poli­tiques publiques permettant l’accès ­effectif aux droits fondamentaux).

Télécharger la tribune dans son intégralité

Mots-clés : ,