Conférence pour la refondation de l’éducation

chapitre_nature2A la suite de la rencontre inaugurale « La refondation de l’école : deux ans… et après, le défi de l’éducation partagée » organisée en novembre 2014, la Ligue de l’enseignement et le CAPE ont décidé de pérenniser ce rendez-vous citoyen sous forme d’une conférence nationale annuelle de l’éducation pour en faire un moment phare du processus de transformation du système éducatif, qui a besoin de la durée pour réussir. La réflexion sur les finalités et le contenu pédagogique de la refondation sera abordée de façon plus approfondie lors des Rencontres nationales de l’éducation qui se tiendront à Rennes cette année les 23 et 24 mars, quinze jours plus tard.

L’urgence du défi éducatif dans un monde en profondes mutations
Les événements tragiques survenus en France en 2015 et l’instauration de l’état d’urgence ne doivent pas faire oublier l’impérieuse nécessité de refonder l’éducation qui, si elle ne peut à elle seule constituer un rempart de civilisation contre les régressions de toute nature, en est cependant un élément essentiel.
Dans un contexte marqué par les profondes fractures qui minent la société française – montée des inégalités, de la pauvreté, de la désinsertion et de l’exclusion, séparatisme social et recherche de l’entre soi… – et leur traduction dans les votes extrêmes, il importe donc de poursuivre et accélérer la transformation du système éducatif.
Face aux mutations technologiques, économiques, environnementales et culturelles en cours, ce sont les finalités de l’éducation et les formes d’apprentissage qui sont questionnées, pendant le temps scolaire et tous les autres temps éducatifs. Comment permettre à des enfants et à des jeunes de devenir des femmes et des hommes capables de réaliser leur potentiel quelle que soit leur origine, de prendre plaisir à apprendre, de faire valoir leurs talents, d’exercer leur responsabilité citoyenne, de produire du commun bienveillant pour « Faire société ».
La refondation de l’école est un élément essentiel de la refondation de l’éducation. Mais pour atteindre ses objectifs, l’institution scolaire doit mieux considérer, dans une perspective de coéducation, les temps péri et extrascolaires. La montée en puissance des collectivités territoriales dans le champ éducatif oblige également à repenser l’articulation entre politique nationale et action publique locale dans le cadre de projets territoriaux d’éducation associant l’ensemble des acteurs autour de valeurs et d’une gouvernance partagée.

Une mise en débat citoyenne pour accompagner les réformes éducatives en cours
La conférence nationale de la refondation de l’éducation vise à faire chaque année un point d’étape de l’avancée des réformes éducatives pour en mesurer les acquis mais aussi identifier les manques et les obstacles. C’est un moment d’échange de l’ensemble de la communauté éducative : l’Éducation nationale, les associations d’éducation et les mouvements pédagogiques, les collectivités territoriales, les familles sans oublier les enfants et les jeunes acteurs de leur éducation.
L’année 2016 est celle de la mise en œuvre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture avec l’introduction progressive des programmes des quatre nouveaux cycles. Elle est aussi l’année de la réforme du collège et de la généralisation des projets éducatifs de territoire. La journée du 11 mars sera donc consacrée dans sa première partie aux aspects institutionnels de la refondation liés à la mise en place de l’école du socle et aux exigences de gouvernance démocratique qu’elle requiert notamment entre État, collectivités territoriales
et associations. La seconde partie de la journée traitera de la nécessaire mobilisation des acteurs, sans oublier l’implication des parents, des enfants et des jeunes non seulement comme usagers ou bénéficiaires mais également comme acteurs à part entière de la démarche éducative.

Téléchargez le programme

Les inscriptions à la conférence sont désormais closes, la salle nous accueillant étant à sa capacité maximale.
Nous vous rappelons que l’accès ne pourra se faire que si vous êtes inscrits préalablement.

En cas de difficulté, merci de contacter Carole Bourgoin cbourgoin [at] laligue [dot] org

logoE&DAfin de prolonger les approches proposées le 11 mars lors de la Conférence nationale pour la Refondation de l’Education, l’association Education et Devenir, en partenariat avec le CRAP-Cahiers pédagogiques (organisations membres du CAPE), vous invitent au colloque « Quels professionnels pour les élèves aujourd’hui ? ». Il se déroulera du 11 au 13 mars au lycée d’Alembert à Paris.
Programme et fiche d’inscription : http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1426

 

Mots-clés :