Après Charlie, comment former aux valeurs de la République?

IEM_223_p-1Les attentats qui ont frappé la capitale en janvier ont remobilisé l’école autour des priorités de transmission des valeurs républicaines, de citoyenneté et de culture de l’engagement. Cette urgence politique présente le bénéfice paradoxal de valoriser des ambitions que l’éducation populaire porte depuis longtemps : faire vivre une citoyenneté et une pédagogie active de la laïcité au sein de l’école. Aujourd’hui, dans le cadre de la « grande mobilisation de l’école pour les valeurs républicaines », plusieurs questions nous sont posées : comment les éducateurs peuvent-ils envisager de former des personnes solidaires et de futurs citoyens dans une société inégalitaire et excluante ? Comment former l’ensemble de la communauté éducative autour de valeurs partagées ? C’est l’objet de ce dossier : tenter de répondre aux défis de la formation portée par la loi sur la Refondation. Lire l’édito

Enjeux
Les « Éducations à… », apprendre à être et à juger
Les « éducations à… » ont souvent été en marge ou à la périphérie de la préoccupation instructive des enseignements scolaires. Depuis les attentats de janvier, elles sont à nouveau sollicitées. Joël Lebeaume, professeur de sciences de l’éducation, revient sur les enjeux de ces actions éducatives qui constituent un nouveau souffle pour les acteurs de l’éducation et une nouvelle exigence pour leur formation.

Laïcité
Les conditions de l’enseignement moral et civique
Les événements des 7 et 8 janvier derniers semblent avoir donné au nouveau programme d’enseignement moral et civique (EMC) prévu pour la rentrée prochaine une tragique urgence. Pierre Kahn, professeur des universités à l’Éspé de Caen, qui a coordonné le travail des experts chargés de concevoir ce programme, nous explique les conditions nécessaires pour que l’EMC réponde aux exigences de transmission des valeurs de la République à l’école.

La laïcité au travail
À l’initiative de la Ligue de l’enseignement de l’Hérault, un diplôme d’université intitulé « Laïcité et multiculturalité en situation professionnelle » a été créé à Montpellier. Lire le focus de Michel Miaille.

Formation
« Former c’est aider chacun à trouver sa forme »
Comment enseigner le commun, ce qui rassemble au-delà de ce qui sépare, et comment former à le transmettre ? Michel Develay, docteur en Didactique des disciplines et en Lettres et Sciences humaines, expose les enjeux et des pratiques pour la communauté éducative de se centrer sur des valeurs partagées.

Numérique
« Les contradictions entre le discours et le vécu doivent être évitées »
Pour François Taddéi, généticien, directeur de recherches à l’Inserm, le numérique peut faire vivre aux enfants le débat socratique : faire naître des idées collectivement, mener des débats constructifs, se situer soi-même… mais pour cela, les éducateurs au sens large doivent être formés pour les aider à prendre du recul sur tous les flux d’informations et à mieux se connaître. C’est en cela que l’Homme dépasse la machine.

Pratiques
Le Bafa, une formation citoyenne
La Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais a fait de ses formations Bafa des « laboratoires citoyens », outils de transmission et de traduction en actes des valeurs portées par l’association. La fédération 62 forme 1 200 stagiaires par an.

PEdT et culture commune
En Gironde, les Francas et la Ligue de l’enseignement animent la plateforme Acté 33. Grâce à elle, collectivités et associations (mais aussi écoles, parents…) trouvent un accompagnement dans l’élaboration de projets éducatifs de territoire (PEdT) et dans tout ce qui relève des politiques éducatives locales. Marie-Pierre Forgue en est la coordinatrice.

Les défis des Éspé
La réforme part du principe que le métier d’enseignant n’est pas quelque chose d’inné, que les enseignants doivent être formés et apprendre à traiter les difficultés qu’ils peuvent rencontrer, notamment face à tous les élèves. Certains pensent encore que pour enseigner, il faut d’abord savoir. Non bien sûr ! Enseigner s’apprend. Daniel Filâtre, recteur de l’académie de Grenoble et président du comité de suivi des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Éspé), expose les défis que doivent relever ces Écoles.

Intégralité du dossier