Aménagement du temps scolaire : les points à améliorer

L’annexe au projet de loi affirmait clairement : « La réforme des rythmes doit agir comme un levier pour faire évoluer les fonctionnements de l’école autour d’un projet éducatif territorial et doit conduire à mieux articuler les temps éducatifs et les temps péri-éducatifs et, par conséquent, à coordonner les actions de l’Etat, des collectivités territoriales et des organismes oeuvrant dans le champs éducatif. »

Nous ne retrouvons pas toujours cette ambition dans le projet de décret. Cinq points nous paraissent devoir être améliorés (collectivités et associations, le projet éducatif local, les APC (activités pédagogiques complémentaires), les « associations oeuvrant dans le champ éducatif et le cycle)

Télécharger l’intégralité de la déclaration de la Ligue de l’enseignement au CSE, le 8 janvier 2013.